BEI BCI Expertises

Bureau d’expertises et de conseils

Conseils aux preneurs

Quelques conseils généraux

Faites un dossier dans lequel vous conserverez tous les documents relatifs à la location : bail, état des lieux, courriers, factures, contrats d’assurances, preuves des entretiens, ...

Confirmez, au propriétaire, par écrit et si possible par lettre recommandée, toute décision prise et toute information intéressant la location (modification des décors, nouvelles peintures, nouveaux revêtements de sols).

Lisez attentivement le bail avant signature.

Dès la signature du bail

Faites établir un constat d’état des lieux détaillé par un expert immobilier et lisez ce document dès réception.

Exigez une copie de mode d’emploi des appareils électroménagers, de l’installation de chauffage central et de production d’eau chaude sanitaire et de toutes autres installations spécifiques (alarmes, adoucisseur d’eau, piscines,...) et faites-vous expliquer quels produits doivent être utilisés pour l’entretien de certains éléments, tels que parquet, carrelage et dallage, ...

Faites-vous expliquer les modes d’emploi (surtout en l’absence de document).

Pendant votre occupation des lieux

N’omettez pas de vous renseigner au sujet des modes d'entretien qui vous incombent (fosse septique, dégraisseur, égouttage, haies, tailles d'arbres,...).

D'autres entretiens vous incombent d’office, tels que le nettoyage des gouttières, le ramonage annuel des cheminées, l’entretien de la chaudière et des systèmes chauffe-eau, systèmes de climatisation ou de ventilation, etc. Conservez les preuves d'entretien qui pourront vous être demandés à la sortie des lieux.

Sont également à votre charge les petits entretiens, tels que le remplacement des joints de robinets et chasses d'eau, du filtre de la hotte, le détartrage des mousseurs, la vérification du fonctionnement correct des robinets d’arrêt qui souvent s’entartrent.

Signalez immédiatement, au propriétaire, toute défectuosité affectant l’immeuble ou un de ses équipement: confirmez par écrit sous peine de voir votre responsabilité directement engagée (dégâts des eaux ou de tempête, mauvais comportement d’un élément de la construction ou d'un équipement).

Vous devez souscrire une police d’assurance couvrant votre responsabilité civile de locataire. Avertissez votre assureur de l’existence éventuelle d’une clause d’abandon de recours dans le bail.

Demandez l’accord écrit du propriétaire avant de procéder à l’exécution de toute transformation et aménagement des lieux ou de modification des décors.

Utilisez, pour suspendre les cadres, tentures et autres équipements, des fixations causant le moins de dommages aux décors (crochet X pour les cadres, par exemple).

Entretenez régulièrement les parquets et tous autres couvre-sols avec les produits adéquats ; attention aux dommages causés aux parquets par le mobilier, les talons aiguilles et les animaux domestiques !

Entretenez régulièrement le jardin, notamment en procédant à la tonte de la pelouse, la taille des haies, l’élagage des arbres et le désherbage des parterres et des allées.

En cas de litige, ne suspendez jamais le paiement des loyers ; utilisez les moyens légaux pour obtenir justice. A ce niveau, dans le cadre d'un bail de résidence principale, vous pouvez vous présenter devant le greffe de la Justice de Paix dont vous dépendez pour demander une conciliation judiciaire.

Ala sortie des lieux

Prenez les conseils de votre expert immobilier avant le jour de la sortie locative ; cela peut vous éviter des frais importants.

Munissez-vous impérativement de votre dossier au rendez-vous fixé pour les opérations de sortie locative.

Au jour de l’état des lieux, l’immeuble doit être vide et en parfait état de propreté (plafonds, parois, sols et équipements). N’omettez pas, à ce sujet, de dégraisser les armoires de cuisine, changer le filtre de la hotte et nettoyer cette dernière, nettoyer les boiseries de portes et de châssis de fenêtre, ainsi que les plaques d’interrupteur.

Procurez-vous les documents de transfert de compteurs afin de pouvoir réaliser ce transfert au moment de l'état des lieux de sortie. 

Procurez-vous, le cas échéant, le document de libération de la garantie.

Rappelez-vous qu’après l’état des lieux, il ne vous sera plus possible d’exécuter des travaux.

Les clés des portes de l’immeuble reçues à l’entrée devront nécessairement être restituées à la sortie, y compris les copies que vous en auriez faites.